Composter c’est contribuer au développement durable de la plus simple des manières. Grâce au tri de vos biodéchets ménagers, vous contribuez à diminuer considérablement le tonnage des ordures ménagères. Vous réduisez donc le coût et l’impact de leur transport et leur traitement (enfouissage ou combustion) et par ce fait vous participez à limiter l’effet de serre. Mais surtout vous êtes acteur de la régénérescence des sols et ramenez la vie dans des espaces devenus stériles. Ce premier pas vers une démarche écologique, vous fait prendre conscience que le salut de tous est dans l’action et la prise de conscience de chacun. Les ressources de notre planète ne sont pas illimitées, il est nécessaire d’agir pour recycler ce qui peut l’être.

Une nécessite pour tous

Une obligation pour les collectivités. La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte fixele taux de valorisation en matière de déchets non dangereux à 65% et une réduction de la mise en décharge de 50% à l’échéance 2025. Le tri à la source des biodéchets constitue un enjeu important pour atteindre ces objectifs et l’ensemble des producteurs devra s’y conformer avant 2025.Les collectivités génèrent une large part des biodéchets produits, tant par leurs services que par les ménages. Elles ont accès à toute une palette d’outils pour la mise en œuvre du tri à la source : gestion de proximité (compostage domestique, partagé en pied d’immeubles ou à l’échelle d’un quartier) avec traitement in situ, collectes séparées (en porte à porte ou en apport volontaire) avec traitement centralisé (compostage industriel, méthanisation).